Docteur Michaël Hossenbaccus - Chirurgien Orthopédiste - Chirurgien du membre inférieur - Chirurgie de la main - Consultations sur rendez-vous au 05 53 02 16 17

Kyste arthrosynovial du poignet

Il s’agit des tumeurs bénignes de la main les plus fréquentes. Le kyste arthro-synovial est une tuméfaction remplie de liquide visqueux. Dans la majorité des cas, il est localisé au dos du poignet, mais de nombreuses localisations sont possibles et en particulier au niveau de la gouttière radiale. Il apparaît spontanément ou à la suite d’un traumatisme.

L’origine du kyste est inconnue, mais nous évoquons le vieillissement de la capsule articulaire. L’évolution de ce kyste est imprédictible. Il peut disparaître spontanément, évoluer vers l’augmentation de volume ou la stagnation.

Les signes cliniques

Le patient consulte le plus souvent pour une tuméfaction. La consultation peut être motivée par des douleurs allant de la simple gêne à la véritable douleur lors des mouvements du poignet. Parfois le kyste est responsable de douleurs du poignet alors qu’il n’est pas suffisamment important pour être visible ou palpable.

Examens complémentaires

La radiographie du poignet est en générale normale. L’échographie confirme le diagnostic. De façon exceptionnelle l’IRM peut être réalisée pour mettre en évidence un kyste de petite taille.

Le traitement

  • L’abstention,
  • La ponction du kyste (plus ou moins suivie d’une injection de corticoïdes) est à risque de récidive mais peut se discuter dans certains cas,
  • L’exérèse chirurgicale du kyste et d’une portion de la capsule articulaire du poignet. L’exérèse n’est justifiée que s’il existe une gêne esthétique ou fonctionnelle, sachant que l’on ne peut pas donner la garantie formelle de la disparition des douleurs. Le taux de récidive est de 20 à 40% selon les études. Cette intervention est réalisée le plus souvent en ambulatoire sous anesthésie loco-régionale. La brèche articulaire du poignet créée par la résection partielle de la capsule articulaire nécessite une immobilisation post-opératoire d’une quinzaine de jours.
Fermer le menu